Desktop versionMobile Version

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 150. De Pierre-Louis Cottereau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1825, 9 septembre. – Paris

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 1, p. 526-528.

Nouvelles d’anciennes connaissances de Bretonneau, M. Carr et M. Bougon. – Occupations de Cottereau à Paris, clinique de Broussais, prochaines coupes de tête et de larynx qu’il va effectuer pour Bretonneau avec Velpeau.

Paris, 9 septembre 1825.

Enfin j’ai vu Broussais à sa clinique, mon cher Maître, mais je ne l’ai vu qu’une seule fois. Cela m’a cependant suffi pour le juger, car il a eu soin de nous annoncer que naguère encore on était tout à fait niais en médecine, et qu’il avait fallu son apparition pour faire ouvrir les yeux et pour faire connaître toute l’absurdité du raisonnement de ces ontologistes immobiles qui se refusent toujours à l’évidence de ses assertions.

Trop occupé de la recherche d’un logement, je n’ai pu y retourner, mais dans quelques jours j’espère le revoir.

J’ai rendu une visite à M. Carr1, que j’ai trouvé marié ; il a épousé, il y a deux ans, une jeune artiste, pei...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search