Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 136. D’Alfred Velpeau à Pierre-fidèle Bretonneau 1824, 7 Août. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B3-18.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 1, p. 478-479.

Retard du mémoire de Bretonneau. – Concours du prosectorat annulé. – Recherches sur la dothinentérite.

Paris, ce 7 août 1824.

Depuis longtemps vous nous trompez, mon cher maître, quand vous dites que votre travail est terminé. Pour mon compte, j’avais bien résolu de n’en plus rien croire avant de le voir, mais vous le disiez l’autre jour d’un ton si positif que je me suis encore laissé persuader. Ce qu’il y a de pire, c’est que je l’ai annoncé comme sûr à MM. Béclard, Duméril, etc. Maintenant, quand ils me rencontrent, ils me raillent et me disent : « Eh bien ! Croyez-vous encore à l’exactitude de votre maître ? Vous ne voyez donc pas qu’il s’amuse et qu’il n’a jamais pensé à publier le travail qu’il annonce ?... » Que répondre à de semblables accusations qui, ellesa, ne sont, du moins en apparence, que trop bien fondées ? Il paraît certain que vous ne ...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search