Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 132. D’Alfred Velpeau à Pierre-fidèle Bretonneau 1823, 8 décembre. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B2-25.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 1, p. 471-472.

Dessin des pièces pour le mémoire de Bretonneau. – Demande faite à Bretonneau d’envoyer celles qu’il a gardées. – Envoi du diplôme de Bretonneau à Tours.

Que les humains sont drôles ! Partout ils sont les mêmes. En vérité, la société est une chose bien singulière. Figurez-vous que nous avions nos malheureux chiens qui soupiraient pour ainsi dire de plaisir après les poisons que nous avions l’intention de leur faire avaler ; M. Béclard avait un local tout prêt pour les mettre. Eh bien ! Pas du tout, voilà qu’on le lui enlève, parce qu’il appartient à la Faculté et qu’il doit servir à d’autres professeurs ; tant il est vrai que les administrations se ressemblent partout et que toujours il faut casser mille épines avant de cueillir une rose. Quoi qu’il en soit, en attendant qu’on trouve où les placer d’une manière sûre, ce qui ne tardera pas, on a commenc...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search