Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 129. D’Alfred Velpeau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1823, 23 octobre. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B2-23.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 1, p. 462-464.

Attente des mémoires de Bretonneau et de la correction de la thèse de Velpeau. – Opposition des doctrines médicales à Paris. – Velpeau devenu chef de clinique à l’hôpital de la Faculté. – Envoi de Morand à Paris. – Concours de l’agrégation.

Paris, 23 octobre 1823.

En vérité, mon bon Maître, il est bien malheureux d’être toujours obligé d’user de reproches les uns envers les autres. Nous en sommes pourtant réduits là ; et cette fois, je ne sais trop lequel en mérite le plus. Moi, je ne vous ai point écrit depuis... j’en ai honte ; et vous, dans votre dernière lettre, vous me promettiez des détails et sur vos mémoires et sur ma thèse, que j’attends encore. Néanmoins, tout cela n’est pas grand-chose, vous ne manquerez pas de raisons pour vous justifier, et moi j’ai bien aussi mes excuses. Quoi qu’il en soit, je viens de voir M. Béclard, qui m’annonce des p...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search