Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 122. De Pierre-Fidèle Bretonneau à sa femme, Marie-Thérèse 1821. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B1-20.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 1, p. 581-582.

b. Luthier (Jean), L’œuvre de Bretonneau d’après sa correspondance, Tours : Faculté de médecine et de pharmacie, 1962, p. 12-16.

Départ de Leclerc de l’hôpital. – Rédaction du mémoire sur la diphtérie. – Enseignement de Bretonneau à l’hôpital. – Directives horticoles pour le jardin de Chenonceaux.

Chère amie, que tu es bonne et indulgente de me pardonner un si long silence, que je suis reconnaissant de te voir faire fond sur mon bien sincère attachement sans t’offenser de la forme ! Le premier je serais tenté d’en rire, si je ne me faisais pitié. Ajoute, chère amie, au travail que je suisa, et pour lequel j’ai bien de la peine à dérober quelques heures ; parfois une affluence de malades qui semblentb se donner le mot pour me désoler constamment. Dix-sept élèves fraîchement recrutés et que la désertion de Leclerc me laisse sur les bras. Le malheureux per...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search