Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 120. De Louis-Benoît Guersant à Pierre-Fidèle Bretonneau 1821, 31 octobre. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 1, p. 442-445.

Exhortation à finir le mémoire sur l’entéro-mésentérique (dothinentérie). – Publication du rapport de Guersant sur le mémoire de Bretonneau. – Proposition d’aide pour placer Velpeau.

Paris, 31 octobre 1821.

Que faites-vous, mon cher ami ? Où en est votre mémoire sur l’entéro-mésentérite ? Êtes-vous bientôt en état d’envoyer cela à Duméril ? Velpeau m’a dit que vous trouviez bien doux qu’on vous laissât tranquille ; mais cependant il n’y a plus à reculer, il faut enfin que vous accouchiez ; vous êtes depuis assez longtemps dans les douleurs de l’enfantement. J’ai fait enfin votre rapport mardi dernier1. Duméril m’avait promis de s’occuper de le faire copier et de vous l’envoyez de suite. Je suis bien fâché de n’avoir pas pu le faire plus tôt, mais ma paresse n’est pas la véritable cause de ce retard ; il était impossible d’occuper l’Académie de ce rapport pendant le temps de la discussion...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search