Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 119. D’Alfred Velpeau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1821, 22 octobre. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B2-18.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 1, p. 439-441.

Critiques à l’égard de Bretonneau sur son mémoire. – Démarches de Velpeau pour ses concours. – Demande d’aide à Chaptal par l’intermédiaire de Bretonneau.

22 octobre 1821.

Monsieur,

Je n’ai encore pu m’informer de votre affaire avec le libraire Crevota1. Le matin du jour où j’ai reçu votre lettre, j’avais vu M. Guersant, mais, ignorant que quelqu’un fût chargé de vendre votre marchandise, je ne lui en parlai pas. Ce matin, je suis allé à son hôpital, il n’y était plus. Hier, j’ai cherché M. Duméril, à son hôpital, chez lui, inutilement. De sorte que je ne sais rien de relatif à votre marché futur. Mais je sais qu’on crie déjà, et que plusieurs vous taxent de négligence et vous accusent même de n’avoir pas cité les sources modernes et plusieurs anciennes où cette maladie se trouve dessinée ! On dit que votre travail reste ainsi incomplet. Je me tue de sou...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search