Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 113. De Pierre-Fidèle Bretonneau à sa femme, Marie-Thérèse 1821, juin. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B1-18.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 1, p. 423-425.

b. Luthier (Jean), L’œuvre de Bretonneau d’après sa correspondance, Tours : Faculté de médecine et de pharmacie, 1962, p. 1-4.

Lecture du mémoire de Bretonneau devant l’Académie de médecine. – Bonne appréciation selon Velpeau.

Merci des nouvelles un peu plus satisfaisantes que tu me donnes.a J’en suis enfin quitte ! Au moins de la moitié, chère amie, et c’est encore tout étourdi de cette lecture que je t’écris1. Samedi dernier, mon travail n’était pas terminé ou du moins il ne l’était pas à ma guise, je n’avais plus d’autre ressource que la séance générale de mardi, maisb plusieurs personnes étaient inscrites et il était difficile d’obtenir encore une faveur. Cependant, il le fallait ou attendre 15 autres jours. À quelques égards, je n’aurais pas trouvé que ce fût trop car je ne prévoyais pas comment, en 60 heures, je pourrais refondre tout mon travail,...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search