Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 101. D’Alfred Velpeau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1820, 14 août. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B2-7.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 1, p. 326-332.

Place pour Velpeau à l’hôpital Saint-Louis grâce à Jules Cloquet, mais – à son grand regret – au détriment des cliniques des autres hôpitaux de Paris. – Idées de Larrey sur le croup, parfois différentes des idées de Bretonneau, malgré des ressemblances entre son observation d’une épidémie touchant les gencives pendant la campagne de Corse de 1794 et celle de la maladie que traite Bretonneau à Tours.

14 août.

Deux raisons principales, monsieur, m’empêchaient de vous écrire aussitôt que je l’eusse voulu, à cause des nombreuses choses que j’ai à vous dire. La première, c’est que je voulais savoir la décision du conseil à l’égard de ma demande afin de vous la transmettre. Toujours d’autres occupations les détournent et j’attends encore. La deuxième, c’est que votre lettre qui devait m’arriver contient sans doute bien des articles auxquels j’aurais voulu répo...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search