Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 98. D’Alfred Velpeau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1820, 18 juin. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B2-4.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 1, p. 305-314.

Suite de l’observation des trois dothinentériques. – Considérations sur cette fièvre et les différentes explications qu’on en donne. – Regret de Velpeau sur l’absence de considération des symptômes intestinaux. – Recherches bibliographiques sur le croup. – Colère de Velpeau contre les fumigations mal faites.

Ayant appris, monsieur, que votre ami M. Moreau d’Amboise1 était à Paris, j’étais allé voir s’il ne pourrait me donner quelques renseignements sur l’état de votre santé, dont j’étais fort inquiet. N’ayant pas eu le bonheur de le rencontrer, j’avais résolu de choisir un moment plus favorable, mais en rentrant j’eus la douce satisfaction de trouver une lettre de M. Leclerc, qui par son silence sur votre état, me porte à croire que vous êtes mieux. Et puis, il vous débarrasse de la visite de l’hôpital, ce qui vous soulage d’autant.

Mes 3 malades ne sont...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search