Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 95. D’Alfred Velpeau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1820, 7 mai. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B2-1.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 1, p. 295-301.

Constatation que Bretonneau semble le seul à s’occuper du croup, du moins à essayer de démontrer que tout ce qui a été dit sur la maladie n’est pas toujours vrai. – Pression de ses amis pour publier son mémoire. – Description de l’opération de la cataracte par Dupuytren.

Paris, 7 mai 1820.

Monsieur,

Quand j’eus l’honneur de vous écrire l’autre jour, je ne vous parlais que du croup, et toujours du croup. Maintenant j’aurais bien d’autres objets sur qui vous entretenir, si je ne craignais d’abuser de votrea patience ; aussi ne vous parlerai-je que de ce qui me semble vous intéresser d’une manière plus spéciale. Mais revenons au croup avant de passer outre : ce sujet est à vous, et rien qu’à vous. Vous ne trouverez parmi les membres de la Société de la Faculté que MM. Guersant surtout et Duméril qui s’en occuperont avec le désir de trouver le vrai ; quant au...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search