Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 2

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1820-1840)

No 94. D’Alfred Velpeau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1820, 17 avril. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B1-30.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 1, p. 290-295.

Rencontre de Duméril et Velpeau. – Désaccord de Guersant sur certaines idées de Bretonneau. – Consultations d’ouvrages à la Bibliothèque de la Faculté pour Bretonneau. – Envoi de passages copiés.

Paris, 17 avril 1820.

Monsieur,

Je cours vite au devant des reproches qui me sont trop justement dus, afin que ma course en absorbe une partie, s’il est possible. Je sais combien je suis blâmable, combien je mérite d’être taxé d’ingratitude ; j’aurais dû vous écrire deux jours après mon arrivée et il m’a pourtant été impossible de le faire plus tôt qu’aujourd’hui1.

Je n’ai pu rencontrer M. Duméril2 que mardi, pour un instant seulement ; vous aviez raison de dire que ses occupations étaient multipliées ; il n’arrête chez lui que pour ses repas et encore il s’en faut bien qu’il soit tranquille. Je lui ai donc présenté mon petit flacon apprêté comme il était convenu...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search