Version classiqueVersion mobile

Des âmes drapées de pierre

 | 
Marion Boudon-Machuel

Table des matières

Geneviève Bresc-Bautier

Préface

Chapitre 1. Un foyer artistique au temps des guerres de religion

LE CONTEXTE HISTORIQUE
Le climat économique, politique et religieux
Les guerres de Religion
Les années 1520 et la condamnation de l’hérésie
Les années 1550, l’affirmation d’une communauté tolérée ?
La rupture de 1562 et les guerres de Religion
Le statut des images pendant les guerres de Religion
La statuaire comme objet de cristallisation des tensions
Une sculpture majoritairement épargnée
LES RÉSEAUX DE LA COMMANDE
Le milieu de cour et l’art pour la noblesse
La Champagne méridionale et le chantier de Fontainebleau
Les Guise, le tombeau de Claude de Lorraine et d’Antoinette de Bourbon-Vendôme
Les commandes des Dinteville : l’exemple d’un art de cour
Le réseau de la commande locale

Chapitre 2. Sculptures et sculpteurs

LE CADRE CHRONOLOGIQUE, GÉOGRAPHIQUE ET STYLISTIQUE
Les repères chronologiques et géographiques
Les sculptures datées
Les grandes lignes géographiques
Un premier maniérisme : le style « précieux » des années 1530-1540
Une sculpture maniérée
La statuaire de Claude Bornot
Jacques Juliot et les reliefs de style précieux
L’ORGANISATION DU CORPUS DES ŒUVRES « À LA MANIÈRE DE DOMINIQUE FLORENTIN »
Un nom, un style et très peu d’œuvres
Dominique Florentin en Champagne
François Gentil et Dominique Florentin
Les limites de l’attribution à Dominique Florentin, ses collaborateurs et ses suiveurs
Les ensembles stylistiques
Le recours aux noms de convention
Les « Maître de »
Les regroupements limités à deux ou trois sculptures
Style, modèle, série
Type iconographique, modèle formel, modèle stylistique
Les sources italiennes dans les reliefs

Chapitre 3. La mise en espace du spirituel

LE RAPPORT ÉTROIT ENTRE SCULPTURE ET ARCHITECTURE AU SERVICE DE LA FOI
Marquer le seuil
Références bellifontaines et ornement savant
La figure au portail
Accueillir un peuple de pierre à l’intérieur de l’église
Varietas des supports de la statuaire, virtuosité des sculpteurs
Consoles habitées et parlantes
INCARNER LE LIEU
Au cœur du sanctuaire et dans les chapelles : le retable
La monumentalisation du retable
Statues et retables
Des compositions murales atypiques
La prédelle des apôtres
Les statues sur le jubé, l’exemple de Dominique Florentin : mise à distance et concentration du regard
Une distinction nette entre sculpture et architecture
Le jeu du raccourci dans la ronde-bosse
Entre espace réel et espace médité : les circuits narratifs de la statuaire dans l’église
« L’église du Mont de Calvaire » de Saint-Nicolas à Troyes
Les statues de Saint-Pantaléon à Troyes : une suite fragmentaire de la Passion ?
Rumilly-lès-Vaudes : un collège apostolique au nom de la foi catholique

Chapitre 4. La sculpture face au fidèle

DU TEMPOREL À L’ATEMPOREL : DE NOUVELLES CARACTÉRISTIQUES FORMELLES
La pérennité des thèmes iconographiques
Omniprésence de la Passion et vigueur de la piété mariale
Un peuple de saints intercesseurs
Mouvement du corps et expression
La maîtrise du corps et de la pondération
Une expression retenue
Les métamorphoses du drapé
Le drapé comme élément structurant du Maître de Chaource à Dominique Florentin
Discrétion de l’ornement et de la palette dans un goût « à l’antique »
La construction du drapé et la figure en raccourci
Le drapé modelé de Dominique Florentin et la culture italienne
Des statues vivantes
LA PASSION ET LES FORMES DU SENTIMENT RELIGIEUX
L’image entre narration, dévotion et méditation
La Vierge de pitié entre empathie et effets de mémoire
La puissance du corps du Christ
Polysémies plastiques
Dire l’histoire dans une seule figure
Le Christ à la colonne de Saint-Nicolas à Troyes
Le drapé comme représentation du spirituel

Annexes

ANNEXE 1. LISTES DES COMMUNES ET DES ÉGLISES DANS LESQUELLES SONT CONSERVÉES LES SCULPTURES DES DEUX DERNIERS TIERS DU XVIE SIÈCLE
ANNEXE 2. SCULPTURES CHAMPENOISE DATÉES ENTRE 1530 ET 1600
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search