Version classiqueVersion mobile

D’encre et de sang

 | 
Gaëlle Serena

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

On peut déplorer les travers d’une historiographie trop partisane, tantôt haineuse, tantôt aveuglément apologétique. Deux camps se sont affrontés qui ne correspondent d’ailleurs pas seulement à un antagonisme religieux. Les historiens catholiques eux-mêmes ont longtemps été divisés quant aux causes pouvant expliquer le déclin du catholicisme en Angleterre. Certains d’entre eux ont considéré que l’action des jésuites avait contraint Elizabeth Ire à durcir sa politique envers la communauté catholique1. Cette division profonde révèle l’existence d’un corpus double que ces auteurs n’ont jamais cherché à étudier dans son ensemble pour tenter d’atteindre à une relative neutralité.

Ne se référant souvent qu’aux textes émanant du pouvoir, les détracteurs de la Compagnie, catholiques ou protestants, ont construit une image extrêmement négative des jésuites et de leur entreprise en Angleterre, reprenant dans des discours érudits les peurs d’une population majoritairement protestante. Robert Pe...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search