Version classiqueVersion mobile

D’encre et de sang

 | 
Gaëlle Serena

Deuxième partie. Dynamiques de l’écrit et communauté

Sixième chapitre. L’écrit comme empreinte

A trail of singing cakes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

S’il est difficile de déterminer avec précision le rôle de chacun dans la diffusion des textes catholiques en Angleterre, si le tableau ne se laisse jamais saisir dans son entière complexité, l’abondance des textes produits permet néanmoins d’affirmer le rôle prépondérant de l’écrit dans la construction de la communauté jésuite et récusante. Prolongement de la voix, empreinte physique, l’écrit renforce la communauté en matérialisant sur la page les liens tissés entre ses membres. L’écrit ouvre également des brèches dans la géographie protestante qu’il infiltre et parasite. Le contrôle de l’écrit est enfin fondamental dans la mise en place d’une politique de l’ombre, qui se nourrit de transactions secrètes, d’échanges clandestins et d’alliances doubles. La production de l’écrit est donc essentielle à l’existence et à la cohésion du groupe. Elle est cependant extrêmement dangereuse. La majeure partie des informations dont nous disposons provient des archives gouvernementales, révélant...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search