Version classiqueVersion mobile

D’encre et de sang

 | 
Gaëlle Serena

Deuxième partie. Dynamiques de l’écrit et communauté

Quatrième chapitre. Une communauté de l’écrit

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’écriture ne permet pas seulement aux missionnaires de donner un sens à leur expérience, qu’elle soit collective ou personnelle, elle instaure également un échange dynamique entre les différents membres de la communauté. Les jésuites ont produit un grand nombre de textes – pamphlets, recueils poétiques, traités religieux – mais le corpus le plus large reste sans nul doute leur correspondance. L’écriture de ces lettres permettait à l’auteur, on l’a dit, de se définir comme partie d’un tout. Il s’agit à présent de s’interroger sur le rôle de ces lettres dans la construction de la communauté jésuite elle-même. Le genre fait l’objet de traités rhétoriques et l’étude des épîtres est une composante importante du ratio studiorium, le programme d’enseignement des jésuites1. L’épistolarité semble donc occuper une place importante dans le fonctionnement de l’ordre dont les membres sont dispersés à travers le monde.

La lettre : un outil indispensable dans la diaspora jésuite

L’échange épistolai...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search