Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cadastres et fiscalité dans l’Antiquité tardive

 | 
Gérard Chouquer

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La « réforme fiscale » de dioclétien inaugure un changement majeur qui provoque, tout au long du ive siècle, une série de pratiques cadastrales et fiscales nouvelles, interférant sur les questions foncières de façon décisive. Mais, justement, en quoi consiste la réforme ? S’agit-il d’une réforme foncière ? fiscale ? d’une réforme du cadastre ? On le sait mieux, aujourd’hui, dans la mesure où les spécialistes commencent à s’accorder sur le fait que cette réforme fiscale est avant tout une réforme de l’assiette de la fiscalité. Et puisque c’est une réforme du « cadastre » des gens et de celui des biens en même temps qu’une nouvelle façon de déterminer les contributions, on peut proposer un pas de plus par rapport à la situation actuelle. Celle-ci est encore caractérisée par deux discours parallèles.

Les historiens de la fiscalité du Bas-Empire (André Chastagnol, Jean Durliat, Jean-Michel Carrié, Roland Delmaire, Jean Gascou, etc.) ont traité de ce sujet sans reconnaître le potentiel d’...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540