Version classiqueVersion mobile

L’usine théâtre du pouvoir

 | 
Irène Favier

Partie III. Anthropologie historique du contemporain

Chapitre 7. Épilogue : La question Grinberg/Vinaver

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au terme de cette recherche, une question qu’on avait jusqu’alors écartée par choix méthodologique ne semble plus contournable. L’œuvre de Michel Vinaver, le dramaturge, sa force et son orchestration incisive du monde du travail étaient en effet des éléments qu’il a d’abord fallu mettre de côté afin de s’en distancer au maximum. Cela n’a pas été chose aisée, tout d’abord en raison d’un intérêt profond pour l’œuvre, mais aussi de la bienveillance et la facilité avec laquelle Michel Grinberg/Vinaver m’a reçue et confié ses archives personnelles et, enfin, en raison de la place à part qu’occupe ce théâtre dans une trajectoire familiale qu’il peut être utile de préciser ici – et qui autorisera un bref passage au récit à la première personne.

Il se trouve en effet que mon premier contact avec l’œuvre de Vinaver s’est établi à l’occasion de la mise en scène par mon père, Gilles Favier, de La Demande d’emploi, jouée par quatre acteurs amateurs, dont une, Marie Pratx, a par la suite suivi la...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search