Version classiqueVersion mobile

L’usine théâtre du pouvoir

 | 
Irène Favier

Introduction. Faverges au printemps 1976, un affrontement de rationalités opposées

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« – Vous avez eu des ennuis avec les ouvriers ?
– Ils veulent faire la loi et réclament sans cesse.
C’est tout naturel. Ils ne peuvent pas comprendre les nécessités de la Fabrique. On ne peut pas se comprendre.
Ce sera toujours une lutte. […] Il faut savoir dire oui, si cela est possible, et savoir dire non.
C’est tout. On ne peut pas se comprendre. »
Jacques Chardonne, Les Destinées sentimentales, LGF, 1934.

Il a pas compris en fait... Il a pas compris.

Lutte de classes, luttes de mémoires ? Interrogé sur l’interprétation par la direction du conflit qui les a divisés pendant plus de six semaines à l’usine, un délégué syndical oppose un net désaccord. L’entretien se clôt alors sur une impression partagée d’incommensurabilité des expériences patronale et ouvrière du conflit.

Il ne s’agit pas d’unifier en blocs opposés les points de vue patronal et ouvrier d’un même événement : homogénéiser abusivement les « camps en présence » reviendrait à gommer les divisions internes à chacune des catégor...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search