Version classiqueVersion mobile

Diriger une grande entreprise au XXe siècle

 | 
Hervé Joly

Remerciements

Texte intégral

1Ce livre est l’aboutissement de recherches accumulées depuis plus de vingt ans, même si l’essentiel de sa préparation s’est concentrée dans les trois dernières années qui ont précédé la soutenance en novembre 2008 du mémoire d’habilitation à diriger des recherches (HDR) dont il est issu. Je risquerais d’oublier beaucoup de monde à tenter d’énumérer tou(te)s ce(lles)ux qui m’ont conseillé, aidé, soutenu et supporté dans cette entreprise. Je suis redevable au CNRS de m’offrir depuis 18 ans des conditions idéales pour des recherches libres. Le Centre Pierre Léon d’histoire économique et sociale puis le Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (LARHRA) à Lyon m’ont longtemps fourni un cadre matériel, amical et intellectuel précieux. Les diverses institutions auxquelles je suis redevable pour les archives sont recensées dans l’annexe des sources. Je me contente, parmi d’autres, de mettre en exergue tout ce que ce livre doit aux compétentes autant que sympathiques équipes que j’ai beaucoup sollicitées des Archives historiques du Crédit lyonnais, devenues celles du groupe Crédit agricole SA (sous la direction de Roger Nougaret puis Anne Brunterc’h) et de l’Institut pour l’histoire de l’aluminium (sous la direction d’Ivan Grinberg), des institutions auxquelles il faut, dans l’intérêt de la recherche historique, souhaiter longue vie. D’autres contributions particulières, comme celle si généreuse de Nathalie Carré de Malberg pour les inspecteurs des Finances, sont créditées en note dans les passages concernés.

2Je suis aussi très redevable aux lecteurs attentifs des versions successives de ce manuscrit, Serge Chassagne, Danièle Fraboulet, Clémence de Clavière et Sabine Effosse. Je dois aussi beaucoup plus à Patrick Fridenson que ce que suggère son titre officiel de « garant » de l’HDR, pour son ouverture intellectuelle, sa rigueur scientifique et sa culture historiographique remarquables. La soutenance de l’HDR a été, avec les autres membres du jury Dominique Barjot, Christophe Charle, Jean-Claude Daumas, Yves Grafmeyer, André Grelon et Michel Margairaz, une occasion trop rare d’une discussion approfondie de ce travail, dans une ambiance beaucoup plus détendue et libre que pourrait le suggérer un tel cadre académique. Notre collègue britannique Leslie Hannah a aussi, en tant que pré-rapporteur, apporté un intéressant regard extérieur. Les lacunes ou erreurs qui subsisteraient dans ce livre restent bien sûr de mon seul fait.

3Je suis enfin très reconnaissant au jury de la session 2009 du Prix Crédit agricole d’histoire des entreprises, en partenariat avec la revue Entreprises et histoire, de m’avoir offert des conditions très favorables pour la publication de cet ouvrage.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search