Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Du Rhin à la Manche

 | 
Peter Schöttler

Chapitre 7. Trois formes de collaboration

L’Europe et la réconciliation franco-allemande à travers la carrière de Gustav Krukenberg, chef de la « division Charlemagne »

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Nous allons évoquer maintenant un personnage pratiquement inconnu, mais dont l’étude pourrait s’avérer intéressante. Même aux historiens professionnels son nom ne dit rien, sauf peut-être à quelques spécialistes des différents champs qu’il a traversés : les relations franco-allemandes, la radiodiffusion, la seconde guerre mondiale, les Waffen-SS, les anciens prisonniers de guerre allemands. Même dans les publications académiques, en effet, ce personnage du nom de Gustav Krukenberg (1888-1980) n’est mentionné que de manière marginale : il s’agit donc bien d’une figure de l’ombre, d’un personnage d’arrière-plan. Et pourtant : comme il apparaît en de nombreux endroits différents et à de nombreuses reprises au cours du xxe siècle, sa marginalité même pourrait avoir quelque chose d’« exceptionnellement normal », ce qui pourrait le rendre quelque peu « représentatif1 ».

Autre problème : comment parler, écrire, quand on est un historien professionnel, sur son propre grand-père ? Surtout si ...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540