Version classiqueVersion mobile

Les Laïcs dans la mission

 | 
Aliocha Maldavsky

Partie II. Relais indigènes et locaux

Les peaux peintes de Michel Le Nobletz et leurs relais

Traduction, transmission, interprétation

Pierre-Antoine Favre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les pages qui suivent sont une pièce nouvelle dans un dossier en cours de construction sur le long terme, en compagnie de François Trémolières1 sur le cas Le Nobletz : ses peaux peintes ou taolennou, son discours apostolique, sa circulation entre Paris, Quimper et le finis terrae des îles bretonnes, les récits de sa vie à la recherche de sa béatification. Je renvoie le lecteur à une première approche du cas par Trémolières en 20072, puis à l’essai que j’ai consacré aux peaux peintes en 20133. Dans ce dernier texte, j’essayais de montrer comment les taolennou s’inscrivaient dans la dynamique moderne, post-tridentine, d’un réenchantement de l’image chrétienne4. Mais je ne faisais qu’effleurer un autre aspect du dossier, que je voudrais développer ici : l’articulation, sur le cas Le Nobletz, de deux notions trop générales et qui pourront peut-être se déterminer mutuellement : celle d’« image de religion » et celle de « femme laïque ».

Michel Le Nobletz5

Michel Le Nobletz, actif dans la p...

Auteur

CéSor, EHESS, Paris

© Presses universitaires François-Rabelais, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search