Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le travail en question, XVIIIe-XXe siècles

 | 
Christophe Lavialle

Avant-propos

Texte intégral

1Le présent ouvrage reprend une partie des contributions au 12e colloque international de l’association Charles Gide pour l’étude de la pensée économique qui s’est tenu du 22 au 24 mai 2008 à Orléans dans les locaux de l’UFR de droit, économie et gestion de l’Université d’Orléans. Le thème traité était le suivant : « Regards croisés sur le travail : Histoires et Théories ». Une cinquantaine de communications ont été entendues, réparties autour d’un déroulement rythmé par trois conférences publiques : une conférence inaugurale prononcée par Dominique Méda (Centre d’études de l’emploi) sur le thème « une histoire de la catégorie de travail », une conférence prononcée par Jean-Pierre Le Crom (MSH Ange Guépin de Nantes et Laboratoire droit et changement social) sur « quelques tendances lourdes de l’évolution du droit du travail depuis la révolution française », et une table ronde, autour du thème « l’avenir du travail et de ses régulations », introduite par Jean-Christophe Le Duigou (secrétaire national de la CGT) et réunissant : Patrick Fridenson (École des hautes études en sciences sociales), Jérôme Gautié (Université de Paris 1), Yves Schwartz (Université de Provence) et François Vatin (Université de Paris 10).

2Les communications sélectionnées pour publication constituent la matière de deux ouvrages. Le présent ouvrage Le Travail en question : xviiie-xxe siècle regroupe les contributions d’histoire de la pensée et des faits. Le second ouvrage, Le Travail et ses régulations met en perspective un certain nombre de débats contemporains générés par les crises de l’emploi, du travail, de la société salariale. Il s’interroge finalement sur l’avenir du travail et de ses régulations, et confirme l’intérêt d’un regard décentré sur ces débats, et la fertilité des approches transdisciplinaires de cet objet partagé qu’est le travail.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540