Version classiqueVersion mobile

Nickel

 | 
Yann Bencivengo

Études iconographiques

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

I – LES FONDERIES DE LA SOCIÉTÉ LE NICKEL

L’usine de la pointe Chaleix (1877-1885)

Fig. E 1-1. La situation de l’usine de la pointe Chaleix à Nouméa

Fig. E 1-2. L’emplacement de la fonderie de la pointe Chaleix

Fig. E 1-3. L’usine de la pointe Chaleix en 1877

Fig. E 1-4. L’usine de la pointe Chaleix vue du sud (sans date, avant 1882)

Fig. E 1-5. L’usine de la pointe Chaleix vue du nord-ouest (sans date, probablement 1882)

Fig. E 1-6. L’usine de la pointe Chaleix vue de l’ouest (sans date, probablement 1882)

Fig. E 1-7. L’usine de la pointe Chaleix vue du nord (sans date, après 1883)

L’usine d’Ouroué (1889-1891)

Fig. E 1-8. Le terrain acquis à Ouroué par Le Nickel

Fig. E 1-9. Détail du plan de masse des installations

Fig. E 1-10. L’usine d’Ouroué vue du sud

Fig. E 1-11. Deux vues du wharf d’Ouroué

Fig. E 1-12. Les cubilots de la fonderie

Fig. E 1-13. Vestiges d’un compresseur et d’une machine à vapeur

L’usine de Tao (1910-1921)

Fig. E 1-14. La situation de l’usine de Tao

Fig. E 1-15. Vue générale des ...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search