Version classiqueVersion mobile

Nickel

 | 
Yann Bencivengo

2e partie : Une multinationale parisienne

Chapitre 5. Une société dirigée depuis Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’entrée de la banque Rothschild dans le capital de la société Le Nickel en juin 1883 marque sa prise de contrôle sur l’entreprise. Alors que les propriétaires initiaux perdent peu à peu leur influence, l’actionnariat est élargi au profit de banques alliées de la maison Rothschild. Cette dernière confie la présidence du conseil d’administration à deux hommes de confiance qui se succèdent à ce poste. Sous leur autorité incontestée, le conseil d’administration cherche des solutions pour résoudre la contrainte géographique et éviter que les errements de l’ère Higginson ne se reproduisent. Selon les nécessités de l’évolution de ses moyens de production en Nouvelle-Calédonie, la direction parisienne accorde une autonomie plus ou moins grande à la succursale calédonienne.

PROPRIÉTAIRES ET DIRIGEANTS

Un actionnariat dominé par les Rothschild

Il est difficile de connaître précisément l’évolution du capital social du Nickel. Nos sources présentent des lacunes et une part croissante des actions ...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search