Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Conclusion

p. 361-364


Extrait

1Lorsqu’a débuté ce travail de recherche autour de la correspondance de Pierre-Fidèle Bretonneau, il paraissait important, non pas de la faire connaître puisqu’elle avait déjà bénéficié de l’attention du public grâce à l’édition partielle de Paul Triaire, mais de la faire redécouvrir dans son ensemble. Notre objectif premier était donc de rassembler en une édition complète, harmonisée, plus scientifique, aux identifications systématiques, l’ensemble actuellement connu de ces lettres.

2Il est cependant probable que d’autres lettres nous soient encore inconnues, conservées notamment chez des particuliers, et qu’elles resurgiront tôt ou tard. La présence de quelques-unes sur le marché de l’autographe au cours de ces dernières années le prouve assez. L’étude de la correspondance a montré que beaucoup de questions demeuraient non résolues quant à la transmission des lettres de Bretonneau. Or, c’est précisément la résolution de ces questions qui permettrait de mieux définir la part ex

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.