Versión clásicaVersión móvil

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 491. De Pierre-Fidèle Bretonneau à Auguste Pierre Chaumier s.d. – S.L.

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

A. SCD de l’Université de Tours.

Consignes médicales.

Mon cher enfant1,

Il est probable qu’une disposition organique,a un rétrécissement de quelque point du canal digestif entretient cet état de souffrance et, dans ce cas, à peine un traitement palliatif pourra-t-il procurer un soulagement temporaire.

Encore faut-il essayer.

Voici de très petites doses de morphine et d’opium que je crois propres à modérer les contractions qui peuvent aggraver le mal : une demi-pilule le matin, une demi-pilule le soir.

Une fois par semaine, une dose de la poudre absorbante dans un demi-verre d’eau sucrée, le soir au lieu de souper.

Vous verrez le résultat et jugerez si on devra encore avoir recours à cette médication. Je n’y verrais point d’inconvénient si elle procurait un notable soulagement.

Tout à vous,

Bretonneau

Monsieur Chaumier

Saint-Flovier2

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search