Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 491. De Pierre-Fidèle Bretonneau à Auguste Pierre Chaumier s.d. – S.L.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. SCD de l’Université de Tours.

Consignes médicales.

Mon cher enfant1,

Il est probable qu’une disposition organique,a un rétrécissement de quelque point du canal digestif entretient cet état de souffrance et, dans ce cas, à peine un traitement palliatif pourra-t-il procurer un soulagement temporaire.

Encore faut-il essayer.

Voici de très petites doses de morphine et d’opium que je crois propres à modérer les contractions qui peuvent aggraver le mal : une demi-pilule le matin, une demi-pilule le soir.

Une fois par semaine, une dose de la poudre absorbante dans un demi-verre d’eau sucrée, le soir au lieu de souper.

Vous verrez le résultat et jugerez si on devra encore avoir recours à cette médication. Je n’y verrais point d’inconvénient si elle procurait un notable soulagement.

Tout à vous,

Bretonneau

Monsieur Chaumier

Saint-Flovier2

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search