Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 481. De Jean Cruveilhier à Pierre-Fidèle Bretonneau 1857, 11 novembre. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 634-635.

Remerciements de Cruveilhier pour l’accueil du couple Bretonneau.

Paris, 11 novembre 1857.

Mon cher et vénéré confrère1,

Permettez-moi de vous dire combien vivement j’ai été touché du gracieux accueil que Mme Bretonneau et vous vous m’avez fait dans mon triste voyage de Tours.

Le souvenir ne s’en effacera jamais de ma mémoire, et plus particulièrement celui de votre présence à la gare à quatre heures du matin et de la présence de l’ange qui vous accompagnait, et dont le tendre attachement me paraît la digne récompense de votre vie si noblement et si utilement employée pour l’humanité souffrante.

Veuillez agréer, mon cher confrère, et faire agréer à Mme Bretonneau, l’hommage de mes sentiments les plus dévoués.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search