Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 470. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1856, 19 juillet. – S.L.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B9-20.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 627-628.

État de santé de Béranger. – Mort d’Hippolyte Fortoul.

19 juillet 56.

Cher maître,

J’ai la grande espérance d’aller vous embrasser à Tours, dans huit jours ; pourtant je n’ose encore y compter absolument. Notre ami de la rue Vendôme va mieux1. Il a été pris, il y a dix jours, le matin, d’un accès d’oppression considérable. Il faisait à peine jour. Il a craint de mourir : il s’est levé à grand peine, et a été à sa table, faire quelques dispositions testamentaires en faveur de Judith ; puis il s’est traîné jusque chez elle, et a prié qu’on appelât un médecin. Tout était fini quand celui-ci est arrivé. La veille, il avait appris la mort de Fortoul2 qu’il aimait beaucoup, et, le soir, il avait eu la visite d’un homme qui l’avait vivement contrarié.

Il y a 4 jours, il a été pris, comme il l’avait été l’an dernier, d’un saignement de nez qui ne s’arrêtait pas ;...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search