Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 462. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1855, 30 novembre. – [Paris]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. Wellcome Library : Ms 7718/16.

Discussion sur le traitement d’un patient. – Demande d’une consultation de Bretonneau pour ce patient.

Vendredi 30 novembre 55.

Cher maître,

Croyez-vous donc que je tienne à la lettre judaïque de ma prescription ? J’ai donné des pilules d’un centigramme de nitrate d’argent, j’en ai prescrit [mot ill.]a parce qu’il fallait fixer un nombre, [je] donnai 2, 6, 10 suivant [l’e]ffet thérapeutique et physiolo[gique] produit. [To]ujours est-il qu’il n’y a plus [que] 3 selles, en 24 heures, au lieu [de] 10. Toutefois, ce matin, il y a eu encore quelques caillots bien isolément mêlés à la bouillie verte liquide des selles.

J’ai peur d’explorer ce rectum, le souvenir du frère m’épouvante. La bonne garde-malade ne peut celer ses inquiétudes et il a été dit que, lorsque vous viendriez, nous procéderions à cet examen, sous prétexte d’hémorroïdes.

Je ne vais pas en Angleterre, [de] sorte que vous pouvez choisir [votre] temps pour venir au Qua[... ]. Il mange ses petits ...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search