Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 452. De Pierre-Fidèle Bretonneau à François-René Vallet de Villeneuve 1854, 18 mai. – Tours

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B1-26.

Célébrité imposée à Bretonneau et non recherchée. – Tentatives d’écrire un testament médical. – Souvenirs nostalgiques.

Mon bon et cher ami,

J’ai été profondément touché de la lettre que vous m’avez adressée de Chenonceau ; en me faisant descendre et remonter le cours de notre longue carrière, elle m’a vivement remué, j’ai voulu vous en remercier sous l’influence de l’émotion qu’elle me faisait éprouver, mais les tracassantes exigences de la célébrité m’ont envahia, et obstinément fustigé.

Vous le savez, cher ami, je ne l’ai ni cherchée ni souhaitée. L’amour de l’art me l’a imposée et, à tout prendre, je ne dois pas m’en plaindre : si elle m’amène des femmes vaporeuses qui me volent mon temps, et de plus tristes hypocondres, je lui dois aussi la visite de malades sensés qui m’apprennent ou me confirment des vérités utiles, méconnues, que je dois enregistrer. Ces vérités se rencontrent à chaque pas, sans qu’on daigne les ramasser : il y en a qu’à soixa...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search