Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 447. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1853, 3 novembre. – [Paris]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. Wellcome Library : Ms 7718/15.

Avancée et traitement de la maladie de deux patients de Trousseau.

3 novembre 1853.

Cher maître,

Je revois aujourd’hui ce pauvre jeune Vilmorin, qui me rapporte votre consultation. Il est beaucoup mieux ; le fer, l’alimentation variée l’ont merveilleusement refait, mais le flux séreux et séreux-sanguinolent du cancer rectal continue avec une cruelle abondance et une irrésistible opiniâtreté. Je voudrais bien que vous m’en disiez quelque chose.

Nonobstant la belladone, il reste sans garde-robes. Seulement après des rétentions assez longues au-dessus du sphincter candroïde, il y a de violentes coliques et l’obstacle est dépassé. Mais je prévois le jour où des symptômes d’iléus viendront menacer immédiatement la vie et où des chirurgiens n’auront plus qu’à proposer de faire un anus artificiel dans les lombes.

Cette abominable perspective me décourage et j’en suis affligé, non à cause de ce jeune homme que je connais à peine, mais à cause de Louis et de sa fe...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search