Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 437. De Pierre-Fidèle Bretonneau à Armand Trousseau 1852. – S.L.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 531-534.

Conseils à Georges Trousseau. – Considérations sur le pouls, ses modifications. – Observation sur la révolution médicale.

1852.

Voici ces guides, ces auxiliaires des sens envoyés à l’enquête1 :

Études nécroscopiques faites avec les notions abécédaires de l’anatomie pathologique. Puis usage des instruments qui étendent ou régularisent la portée de nos sens.

Microscope, stéthoscope, percussion, plessimètre, thermomètre et même chronomètre, mais chronomètre sans recherches exagérées de précision ; car pour apprécier convenablement et dans une mesure utile le rythme de la circulation et de la respiration, je crois qu’il serait heureux pour les malades que nous n’eussions pas de montres à secondes, quand nous faisons si souvent un déplorable abus de leur inflexible régularité.

Pour Dieu ! que votre fils tâte, compte le pouls de sa famille, le sien, le vôtre, celui de sa mère, de Jeanne, de l’ido...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search