Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 434. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau [1851]. – [Paris]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B9-7.

État de santé de M. Lockhart. – Traitement par la digitale. – Recommandation d’une patiente qui vient à Tours avec ses parents pour consulter Bretonneau. – Envoi de graines ramenées de Chine par Forth-Rouen.

Parlons d’abord de monsieur Lockhart, cher maître. J’ai cessé, depuis 3 jours, la digitale, j’ai donné deux jours de suite 7 grains et demi de quinquina calisaya1. La cessation de la digitale a été le signal d’un retour offensif qui m’épouvante. Les jambes se sont renflées, et, au lieu de 12 heures de bon sommeil sur 24 (il se payait les arrérages), il n’a pu dormir la nuit passée.

Vous m’avez appris à m’aider de la digitale, ce que j’en sais, je vous le dois, seulement je préfère de beaucoup l’infusion à l’extrait. Mais déjà, plus d’une fois, par la digitale seule dont j’élevais et soutenais les dons, je suis arrivé à des résurrections. Ce matin même, je reprends la digitale, et, dans 4 jours, j’intercalerai 8 grains de quinquina.

Il urinait quatr...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search