Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 430. De Louis et Élisabeth Berckmans à Pierre-Fidèle Bretonneau 1851, 8 avril. – S.L.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B1-9.

Départ des époux Berckmans pour les États-Unis afin d’y rejoindre leur fils aîné. – Considérations sur la situation politique en Europe. – Demande de nouvelles de Frédéric Leclerc et de sa famille. – Affaires horticoles. – Meilleur état de santé de Mme Berckmans.

Ce 8 avril 1851.

Mon cher monsieur Bretonneau,

Pour nous qui connaissons le prix de chacun de vos instants, votre affectueuse lettre du 6 est la plus forte preuve d’intérêt que vous puissiez nous donner. Elle prouve bien l’admirable bonté de votre cœur… Seulement nous en sommes toujours à nous demander comment nous avons pu mériter cette amitié, si précieuse à nos yeux que, depuis longtemps, elle est parmi nos regrets les plus profonds. Je sens plus que jamais ce qu’il en coûte de se séparer de nobles cœurs comme le vôtre et, veuillez me croire, nous causons plus souvent de vous que de ce qui nous environne.

Ce qui me rassure, c’est que notre absence ne sera pas longue… Seulement, ce que vous e...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search