Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 427. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1851, 19 janvier. – [Paris]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B9-4.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 514-518.

Santé et traitement de M. Lockhart. – Réflexions sur la variole et la vaccine à partir d’un extrait de journal.

Cher maître,

Ma lettre vous a dit pourquoi je n’étais pas allé chez Duméril. Si maintenant vous souhaitez savoir pourquoi MacCarthy vous a également manqué, c’est tout simplement parce que le billet que vous m’avez envoyé pour lui ne portait aucune suscription, et qu’il m’était malaisé de savoir auquel des 1 200 médecins de Paris il s’adressait. J’envoie aujourd’hui votre lettre à MacCarthy qui la lira, soyez-en sûr, avec intelligence. Monsieur Lockhart continue à aller à merveille. Une nouvelle pointe de goutte est venue lui endolorir les deux pieds et un genou, vous comprendrez que je ne saurais l’en plaindre ni m’en plaindre. Je n’aime pourtant pas trop cette diathèse en puissance ; diathèse qui se manifeste deux fois en six semaines et qui ...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search