Versión clásicaVersión móvil

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 422. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1850, 23 novembre. – [Paris]

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

A. BU de médecine de Tours : B8-30.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 499-502.

Histoire médicale de M. Lockhart, asthmatique. – Catégories d’asthme, dont la plus dangereuse semble incurable à Trousseau.

23 novembre 1850.

Cher maître, je ne vous parlerai plus vignes, groseilliers, framboisiers, etc., etc. Voici décembre et je remets la chose à l’année prochaine.

Parlons de M. Lockhart, du Havre, l’asthmatique. Je l’ai vu hier pour la première fois, je l’ai vu aujourd’hui deux fois. J’ai lu toutes vos lettres qui n’étaient pas à mon adresse, mais bien à celle des médecins qui l’accusaient assez bêtement de myélite, de catarrhe, d’emphysème, etc., etc. Pourtant, j’en ai fait mon profit.

Qu’il y eût là de l’asthme, je n’en pouvais douter, et je n’en doute pas encore aujourd’hui ; mais j’ai le malheur d’être asthmatique moi-même, j’ai fixé mon attention, en homme intéressé, sur bien des asthmatiques, et j’en ai vu plusieurs catégories. L...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search