Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 408. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau [vers 1850]. – [Paris]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B8-11.

a. Luthier (Jean), Trousseau et Velpeau, d’après leur correspondance avec Bretonneau, Tours : Faculté de médecine et de pharmacie, 1968, p. 65-66.

Bonne réception de diverses choses envoyées par Bretonneau. – Discussions botaniques. – Moyen de Trousseau d’obtenir des ceps à l’origine certaine.

Cher maître,

Poires, chevreuil, semences, tout cela m’est arrivé ; mais cela m’est arrivé dimanche, de telle sorte que chevreuil et poires conservables seront portés à Bonnevau demain, ainsi que les graines que Tripet1 m’a réservées. Tripet est tout reconnaissant de vos haricots du Cap, de vos Daubentonia2 dont il n’avait pas une seule graine. Il vous choisira ce que vous lui demandez et vous trouverez tout cela à votre prochain voyage, ou plus tôt si vous voulez.

Aubergier3 m’a envoyé une caisse de crossettes4 de chasselas musqué. En voulez-vous ? Il y a joint du raisin de Sainte-Anne dont il ne fait pas grand cas, mais qui est très hâtif.

Les origines africaines...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search