Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 398. De Pierre-Jean de Béranger à Pierre-Fidèle Bretonneau 1849, 5 juin. – S.L.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 476-477.

Présence du choléra à Paris et traitement. – Santé de Béranger et de Judith Frère. – Lecture des lettres de Guy Patin.

5 juin 1849.

Cher ami,

[… ]1 Un de nos voisins, jeune homme de quatre-vingt-neuf ans, a pris, suivant son habitude à cette époque de l’année, quelques gouttes de ricin, et, en effet, nous l’avons enterré hier après une vingtaine d’heures de souffrances peu violentes, mais cholériques, dit-on. Oh ! L’heureux homme, avoir vécu quatre-vingt-neuf ans, sans esprit, mais avec le goût des arts et l’amour du travail jusqu’au dernier moment, faisant encore ses quatre ou cinq lieues, et mourir sans infirmités et sans trop savoir ce qu’il faisait ? Des gens que j’ai connus vieux, c’est le seul qui m’ait fait envie.

[… ] J’ai donc promis, mon cher docteur, de me soumettre à vos prescriptions ; mais j’ai déclaré que si je n’avais pas réponse avant cinq jours, et que le mal augmentât, j...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search