Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 397. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1849, 29 mai. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 474-476.

Arrivée du choléra à Paris. – Présence d’affections nerveuses se mêlant au choléra.

29 mai 1849.

Cher Maître,

Il est bien entendu qu’il vient se mettre à la traverse de notre choléra parisien quelque chose qui sent la fièvre nerveuse, que les adorateurs de Broussais ont appelée méningite cérébro-spinale. J’en suis tout déconcerté. En voilà deux qui, après un choléra fort simple, se cambrent comme des acrobates, avec beaucoup de fièvre, de la paraplégie, des contractures dans les membres, tout cela faisant les gros yeux, mais cédant au sulfate de quinine avec une facilité bien étrange, bien que rien d’intermittent ne se fût mis de la partie1.

Cependant, depuis deux mois, en voici quatre autres, sans choléra préalable, venant à l’hôpital avec les mêmes symptômes. Est-ce de l’influence, est-ce un mélange de deux affections spécifiques ? Je m’y perds ; je n’avais encore jamais rien vu de parei...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search