Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 396. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1849, 17 mars. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B8-18.

Affaires horticoles. – Bonne réception des deux colis envoyés par Bretonneau.

17 mars 1849.

Cher Maître,

J’ai reçu votre premier envoi il y a quinze jours, non à Paris mais à Bonnevau ; je vous dirai comme. J’ai reçu le second aujourd’hui, et déjà Chomel et M. Hardy ont leur lot.

J’étais parti pour Bonnevau quand votre ballot est arrivé à Paris, on l’a fait suivre ; je l’ai reçu le dimanche à Bonnevau. J’ai pu employer quelques greffes, j’en avais déjà placé une soixantaine envoyée par M. Berckmans. J’ai pu encore en placer une vingtaine des vôtres. Louis, Georges et moi, nous avons greffé depuis le lever jusqu’au coucher du soleil. Vous m’annonciez des vignes, des sarments, deux grandes plantes pour M. Hardy. Je n’ai trouvé qu’une plante à feuillesa vertes, en si mauvais état, grâce à tous ces voyages, que je n’ai osé la rapporter à M. Hardy.

Dans l’envoi d’aujourd’hui, vous m’annoncez 4 pieds de Malvasia. Il n’y en a que 3, j’ai donné le plus beau à M...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search