Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 391. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1848, 4 octobre. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B8-15.

Prochaine arrivée de Bretonneau à Paris pour inspecter les vignes du Jardin du Luxembourg.

Mercredi matin.

Cher Maître,

Je vous attends donc vendredi matin, à 5 heures. Il est évident qu’il ne fait pas jour à 5 heures et que M. Hardy1, nonobstant sa matinalitéa ne sera pas levé quand vous arriverez.

Nous partirons de la maison à 6 ou 6 heures et demie avec un fiacre et des souliers de rechange, et nous arriverons au Luxembourg à temps pour visiter les vignes en grand détail2. Je vais d’ailleurs prévenir M. Hardy de notre venue.

Adieu, cher maître, je vous embrasse bien tendrement.

A. Trousseau

[Au dos, adresse :]
Monsieur Bretonneau
À Tours

[Cachets postaux :]
Paris 4 octobre 48
Tours 5 octobre 48

[Mention de la main de Bretonneau :]
156b – 80
" – 52
157c – 32

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search