Versione classicaVersione mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 377. De Pierre-Jean de Béranger à Pierre-Fidèle Bretonneau 1848, 14 janvier. – S.L.

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

a. Boiteau (Paul), Correspondance de Béranger, Paris : Perrotin, 1860, t. 3, p. 428.

Santé de Lamennais. – Demande à Bretonneau d’aller le voir.

14 janvier 1848.

Quelqu’un que je voudrais bien que vous vissiez quand vous viendrez à Paris, c’est mon pauvre Lamennais, qui a je ne sais quoi aux oreilles ; il a voulu qu’on le mît au goudron et au précipité, tant la confiance qu’il a dans votre savoir a d’influence sur son esprit. Avec une ordonnance de vous pour une fièvre muqueuse, il voudrait se guérir de la goutte. Qui sait ? Peut-être réussirait-il. Toutefois son mal est toujours au même point. Il agit à l’intérieur, et le gonflement qui en résulte produit la surdité, qu’avec son imagination il regarde comme devant être sans terme. Un coup d’œil de vous sur cette vieille tête bretonne pourrait peut-être le tirer de peine.

Si, en venant à Paris, vous n’aviez que le temps d’une visite d’ami, je me sacrifierais à notre philosophe. Il demeure avenue Byron, no 1a, dans Beaujon, au haut des C...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search