Versión clásicaVersión móvil

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 366. De Pierre-Jean de Béranger à Pierre-Fidèle Bretonneau 1847, 14 avril. – Passy

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 445-446.

Évocation des recherches de Bretonneau sur la peste. – Délai dans la parution des Chansons illustrées de Béranger.

Passy, 14 avril 1847.

Cher ami,

[…]1 Je vous remercie de tous vos soins et de toutes vos drogues, comme un homme qui en a fini du médecin, sauf à vous tourmenter de nouveau si le mal revient à la charge ; mais n’abandonnez jamais pour moi les pauvres grippés de votre arrondissement, surtout quand ce seront de jeunes femmes. Ce qui ne cesse de me révolter, c’est la mort des jeunes, quand une foule de vieux inutiles comme moi semblent braver impunément les maladies, même les contagions auxquelles, il est vrai, ils ne croient pas tous, ce qui est un moyen de les éviter, quoi que vous puissiez dire.

Où en êtes-vous de la peste ? Toutes vos recherches sont-elles faites ? N’allez-vous pas désirer qu’elle vous arrive pour compléter votre œuvre ? Oh ! si vous pouviez trouver la vaccin...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search