Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 366. De Pierre-Jean de Béranger à Pierre-Fidèle Bretonneau 1847, 14 avril. – Passy

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 445-446.

Évocation des recherches de Bretonneau sur la peste. – Délai dans la parution des Chansons illustrées de Béranger.

Passy, 14 avril 1847.

Cher ami,

[…]1 Je vous remercie de tous vos soins et de toutes vos drogues, comme un homme qui en a fini du médecin, sauf à vous tourmenter de nouveau si le mal revient à la charge ; mais n’abandonnez jamais pour moi les pauvres grippés de votre arrondissement, surtout quand ce seront de jeunes femmes. Ce qui ne cesse de me révolter, c’est la mort des jeunes, quand une foule de vieux inutiles comme moi semblent braver impunément les maladies, même les contagions auxquelles, il est vrai, ils ne croient pas tous, ce qui est un moyen de les éviter, quoi que vous puissiez dire.

Où en êtes-vous de la peste ? Toutes vos recherches sont-elles faites ? N’allez-vous pas désirer qu’elle vous arrive pour compléter votre œuvre ? Oh ! si vous pouviez trouver la vaccin...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search