Versione classicaVersione mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 361. D’Auguste Nicolas Gendrin à Pierre-Fidèle Bretonneau 1846, 24 décembre. – Paris

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 439-441.

Détails sur des femmes hystériques. – Succès du traitement de l’hystérie par l’opium et l’éther.

Paris, 24 décembre 1846.

Monsieur et très honoré confrère1,

J’ai vu avec une vive satisfaction que les faits que j’ai annoncés sur l’hystérie vous avaient frappé2. Le suffrage d’un homme comme vous a trop de valeur pour qu’on ne s’estime pas heureux de l’obtenir. J’ai si souvent vérifié ces faits, et ils se multiplient tellement sous mes yeux depuis dix ans, que je me persuade qu’il est difficile que je me fasse illusion. Vous en concevez mieux que personne toute la portée ; permettez cependant que je vous donne quelques détails sur quelques-uns.

J’ai vu depuis deux ans plusieurs femmes, et notamment quatre, frappées de paralysie hystérique, avec et sans contraction des membres, récupérer le mouvement et la sensibilité en trois ou quatre semaines, sous l’influence de quinze à vingt grains d’opi...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search