Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 360. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1846, 7 décembre. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. Wellcome Library : Ms 7718/6.

Placement du neveu de Bretonneau comme surveillant du chemin de fer à Tours.

Paris, ce samedi.

Cher maître,

M. Bénat était à Tours hier et avant-hier. Il s’est présenté deux fois chez vous pour vous dire qu’il nommait votre neveu surveillant.

Le surveillant de Tours passe à Onzain. Votre neveu sera nommé à Tours. M. Bénat me charge de vous faire ces questions auxquelles il faudrait me répondre courrier par courrier. Retournez-moi ma lettre avec la réponse si vous n’avez pas le temps d’écrire.

Son âge ? 38 ans

Son nom ? Schlegle

Sa prestancea ? Il ne doit être ni bossu, ni trop frêle pour être à Tours.

Voulez-vous Tours ? Préfère Tours.

Voulez-vous Onzain ?

Les appointements sont de 1 100 francs. Considérez s’il ne vaudrait pas mieux, eu égard à la cherté des logements et des subsistances à Tours, envoyer votre neveu à Onzain, dût votre neveu ne pas se trouver aussi bien dans ceb village.

Parlez, il sera fait comme vous voulez ; mais surtout parlez vite. Bénat se...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search