Versión clásicaVersión móvil

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 359. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1846, 28 octobre. – Paris

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

A. BU de médecine de Tours : B8-7.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 438-439.

Retour de Trousseau à Paris. – Acquisition de la propriété de Bonnevau. – Demande de plantes et de conseils horticoles à Bretonneau. – Échecs de Trousseau dans le traitement de la coqueluche par la belladone.

Cher Maître,

Je suis arrivé à Paris après une assez longue et laborieuse odyssée. J’ai trouvé ma Pénélope dans des transes affreuses, et je me suis applaudi d’avoir résisté à vos séductions. Jane1 s’est consolée de ses inquiétudes en mangeant vos beaux pruneaux ; elle me charge de vous remercier et de vous embrasser.

Ne voilà-t-il pas que, en arrivant à Paris, une propriété rurale dont on voulait trop forte somme et dont j’avais offert un prix fort réduit me reste sur les bras, au prix fixé par moi. Je suis bel et bien propriétaire2.

Le jardin est sans fraises. J’aurai à Paris des fraises des Alpes tant que je voudrai, mais vous m’avez parlé de deux b...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search