Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

No 359. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1846, 28 octobre. – Paris

p. 99-100


Extrait

1A. BU de médecine de Tours : B8-7.

2a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 438-439.

3Retour de Trousseau à Paris. – Acquisition de la propriété de Bonnevau. – Demande de plantes et de conseils horticoles à Bretonneau. – Échecs de Trousseau dans le traitement de la coqueluche par la belladone.

4Cher Maître,

5Je suis arrivé à Paris après une assez longue et laborieuse odyssée. J’ai trouvé ma Pénélope dans des transes affreuses, et je me suis applaudi d’avoir résisté à vos séductions. Jane1 s’est consolée de ses inquiétudes en mangeant vos beaux pruneaux ; elle me charge de vous remercier et de vous embrasser.

6Ne voilà-t-il pas que, en arrivant à Paris, une propriété rurale dont on voulait trop forte somme et dont j’avais offert un prix fort réduit me reste sur les bras, au prix fixé par moi. Je suis bel et bien propriétaire2.

7Le jardin est sans fraises. J’aurai à Paris des fraises des Alpes tant que je voudrai, mais vous m’avez par

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.